Browse Source

First commit

pull/2/head
Yorick Barbanneau 6 months ago
commit
01c3cfe767
87 changed files with 3472 additions and 0 deletions
  1. 6
    0
      .gitmodules
  2. 25
    0
      content/a-propos.md
  3. 68
    0
      content/articles/aux-marins-disparus-le-15-decembre-2006/index.md
  4. 36
    0
      content/articles/black-out-du-net-francais-contre-lhadopi/index.md
  5. BIN
      content/articles/decouverte-de-la-nitrokey/images/NITRO_0003_d.jpg
  6. BIN
      content/articles/decouverte-de-la-nitrokey/images/nitrokey_app.png
  7. 337
    0
      content/articles/decouverte-de-la-nitrokey/index.md
  8. BIN
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/control_center.png
  9. BIN
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/date_sauvegarde.png
  10. BIN
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/destination.png
  11. BIN
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/install_yaourt.png
  12. BIN
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/lancement.png
  13. BIN
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/restauration.png
  14. BIN
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/utilitaire_disque.png
  15. 97
    0
      content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/index.md
  16. BIN
      content/articles/demarrage-pxe-avec-openwrt-dnsmasq-et-freenas/images/plan_reseau.png
  17. 1013
    0
      content/articles/demarrage-pxe-avec-openwrt-dnsmasq-et-freenas/images/plan_reseau.svg
  18. 96
    0
      content/articles/demarrage-pxe-avec-openwrt-dnsmasq-et-freenas/index.md
  19. 31
    0
      content/articles/demenagement-et-changement-en-previsions/index.md
  20. 85
    0
      content/articles/demenagement-et-changements-techniques/index.md
  21. 11
    0
      content/articles/du-renouveau-sur-xieme-artorg/index.md
  22. 24
    0
      content/articles/invasion-de-la-pub-au-cinema/index.md
  23. BIN
      content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/images/bureau_lutris.jpg
  24. BIN
      content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/images/dead_cells_1.jpg
  25. BIN
      content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/images/deadcells.jpg
  26. 107
    0
      content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/index.md
  27. 43
    0
      content/articles/le-libre-un-art-de-vivre/index.md
  28. 39
    0
      content/articles/le-nouveau-racket-de-la-sacem/index.md
  29. 90
    0
      content/articles/lettre-ouverte-a-mme-delaunay-depute-de-la-2eme-circonscription-de-la-gironde/index.md
  30. 28
    0
      content/articles/orange-se-sucre-sans-prevenir/index.md
  31. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/beatbox-nightmare.jpg
  32. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/compInition.jpg
  33. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/hardwired1.jpg
  34. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/hardwired2.jpg
  35. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/inition-steelwheel.jpg
  36. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone1.jpg
  37. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone2.jpg
  38. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone3.jpg
  39. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone5.jpg
  40. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/rodeo.jpg
  41. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/titre.jpg
  42. BIN
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/titrecomp.jpg
  43. 134
    0
      content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/index.md
  44. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/IMG_20151019_174225.jpg
  45. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/IMG_20151020_012632.jpg
  46. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot10.png
  47. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot13.png
  48. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot16.png
  49. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot18.png
  50. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot2.png
  51. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot5.png
  52. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot6.png
  53. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot7.png
  54. BIN
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot9.png
  55. 208
    0
      content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/index.md
  56. 31
    0
      content/articles/restaurer-un-dossier-avec-duplicity/index.md
  57. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/crypter_partition.png
  58. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/fichiers.png
  59. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/lancer_dejadup.png
  60. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/ouverture_crypt.png
  61. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/paraphrase.png
  62. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/partition_chiffree.png
  63. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/planification.png
  64. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/premier_lancement.png
  65. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/premiere_sauvegarde.png
  66. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/repertoire_sauv.png
  67. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/sauvegarde.png
  68. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/stockage_dejadup.png
  69. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/utilitaire_disque.png
  70. BIN
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/vue_ensemble.png
  71. 244
    0
      content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/index.md
  72. 1
    0
      content/articles/script.sh
  73. BIN
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/halflife.png
  74. BIN
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/ingame_social.png
  75. BIN
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/steam_accueil.png
  76. BIN
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/steam_games_hub.png
  77. BIN
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/steam_web_accueil.png
  78. BIN
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/thecave.png
  79. BIN
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/trine2.png
  80. 149
    0
      content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/index.md
  81. 136
    0
      content/articles/wifi-a-la-demande-avec-le-venerable-linksys-wrt54g/index.md
  82. 19
    0
      content/articles/xieme-art-demenage/index.md
  83. BIN
      content/assets/backgrounds/sigean.jpg
  84. 340
    0
      content/assets/souris.svg
  85. 72
    0
      pelicanconf.py
  86. 1
    0
      plugins
  87. 1
    0
      theme

+ 6
- 0
.gitmodules View File

@@ -0,0 +1,6 @@
[submodule "theme"]
path = theme
url = https://git.epha.se/ephase/attila_pelican_theme.git
[submodule "plugins"]
path = plugins
url = https://github.com/getpelican/pelican-plugins

+ 25
- 0
content/a-propos.md View File

@@ -0,0 +1,25 @@
Title: À propos...
Date: 2011-03-25 14:18
Slug: a-propos
Status: published

Je m'appelle Yorick, 32 ans (bientôt), passionné par la création
numérique et la Culture Libre. Je suis d'ailleurs un des membres
fondateurs du [collectif Giroll](http://www.giroll.org) qui fait
la en fait promotion en région Bordelaise. Je suis actuellement employé
au sein de l'Association des Centres d'Animations de Quartiers de
Bordeaux depuis 1999, mais je suis ouvert à toute proposition. Vous
trouverez d'ailleurs mon C.V. à [télécharger
ici](/public/cv.pdf).

Vous trouverez donc sur ce blog beaucoup de billets en relation avec les
deux sujets cités au dessus : des tutoriaux Inkscape, des infos sur les
événements Giroll, du webdesign et quelques unes de mes créations
téléchargeables sous licence libre. vous trouverez aussi des
informations sur mes projets, des billets d'humeur et quelques recettes
de cuisines (lorsque j'ai le temps d'en mettre).

Sauf mention contraire, le contenu de ce blog est sous licence Creative
Common by-sa 3.0.

Bonne lecture!

+ 68
- 0
content/articles/aux-marins-disparus-le-15-decembre-2006/index.md View File

@@ -0,0 +1,68 @@
Title: Aux marins disparus le 15 Décembre 2006
Date: 2006-12-19 00:46
Category: humeur
Tags: coup de gueule, famille, drame
Status: published

Ce vendredi, deux marins ont disparu a bord de la "Paix du Ciel",
un chalutier de 15 mètres du port d'Arcachon. J'ai perdu un ami cher,
Jérôme que l'on appelait tous Bichon, mais surtout mon petit frère de
20 ans, Aurel. Pour faire honneur à leur mémoire, il est maintenant
important de clarifier certaines choses.

Il est un peu plus de 14h ce vendredi quand la "Paix du Ciel", un
chalutier en bois d'une quinzaine de mètres se retourne. Un promeneur
passe l'alerte par son téléphone portable, on ne le croira pas, les
pompiers prétextant un canular. Il faudra que cette personne rappelle
une seconde fois en insistant pour être prise au sérieux. Le capitaine
du bateau éjecté par on ne sait quel miracle de la passerelle, nagera
tant bien que mal jusqu'à la côte. Il restera une heure et demie en
caleçon sur la plage avant de voir les secours : un 4x4 des pompiers,
très adaptés pour un naufrage... Pendant tout ce temps, le chalutier
restera retourné, et donc accessible pour secourir les éventuels
rescapés, probablement coincés dans le poste d'équipage, mais les
secours adaptés arriverons bien plus tard, alors que le chalutier se
fracasse petit à petit dans les brisants. **On est en droit de se
demander ce que faisait l'hélicoptère, les plongeurs, et autres
dispositif pouvant être réellement utiles pour ce genre de sinistre.**

Selon beaucoup de journaux, le bateau se serait trouvé à 150 mètres du
bord, il faut savoir qu'au nord du bassin, à 150 mètres *(0,08 mile
nautique environ)*, le bateau ne passe même pas. **Il se trouvait en
fait à 0,3 mile nautique soit environ 540 mètres du bord,** un autre
chalutier venait d'ailleurs sur la même sonde[^n_sonde] en sens inverse peu
de temps avant.

Contrairement à ce qui a été dit[^n_recherches], les recherches se
sont arrêtées samedi. Dimanche, alors que la mer est belle, il n'y a eu
ni hélicoptère, ni plongeurs, et aucune patrouille sur la plage. **Toute
la journée de dimanche, les familles des disparus se sont succédées sur
la plages, et nous sommes tous formel, il n'y a eu PERSONNE,** si ce
n'est quelques gendarmes qui papotaient!

On sous-entend que le capitaine est fautif, que le bateau est pas en
état, l'équipage pas expérimenté[^n_aurel]... Si nous, familles des victimes
cherchons la vérité, nous n'avons pas forcément besoin d'un bouc émissaire, alors
vous[^n_vous] n'en avez pas besoin non plus, . **Pourquoi faut il que tout le
monde s'acharne à trouver un coupable, cherchez plutôt comme il se doit les corps
de nos frères, de nos fils, de nos amis, puisque personne n'a pu les sauver.**

J'expose ici jusque quelques détails de ce qui me semble être des
dysfonctionnements, la liste détaillée pourrait être très longue : Les
gens qui ramassent sans vergogne le poisson et différents
"souvenirs" dans les débris du bateau ramenés dans la plage sous
le nez des gendarmes passifs, des cérémonies au ports de pêche ou nous
ne somme même pas conviés, l'information que nous devons allez chercher
nous même ...

[^n_sonde]: Pour faire simple, sur le même chemin

[^n_recherches]: Nous avons eu un Lieutenant du service Communication de la
Gendarmerie le matin même nous assurant que malgres les différents bruits, les
recherches continuaient

[^n_aurel]: Aurel est allé à l'école des mousses de Ciboure à 14 ans, âge à
partir duquel il a commencé à naviguer

[^n_vous]: Sous entendu les
médias, les instances politique, la Justice

+ 36
- 0
content/articles/black-out-du-net-francais-contre-lhadopi/index.md View File

@@ -0,0 +1,36 @@
Title: Black-out du net français contre la HADOPI
Date: 2009-02-26 11:36
Category: humeur
Tags: HADOPI, censure, politique
Status: published

Notre pays est en passe de voter une loi liberticide comme jamais ça
n'a été fait depuis la révolution française :

- une loi qui permettrait à une administration de condamner les
citoyens sans passer par un organe Judiciaire
- qui condamnerait sans preuves tangibles
- qui bafouerait la présomption d'innocence
- qui permettrait aux grands groupes industriels de faire justice
eux-même
- qui permettrait au Gouvernement de décider quels sites nous pouvons
voir lorsque nous nous connectons à Internet dans un lieu public

Cette loi, c'est la HADOPI, a été votée par le Sénat le 30 octobre 2008 et sera
bientôt discutée à l'Assemblée Nationale. Vous n'êtes pas d'accord : réagissez!
Vous trouverez plus d'informations sur le site de la [Quadrature du
Net](http://www.laquadrature.net/HADOPI). N'hésitez pas à contacter le député
de votre circonscription ([coordonnées
ici](http://www.laquadrature.net/wiki/Deputes_par_departement)) pour lui
affirmer votre opposition à cette imposture totalitaire digne d'une dictature...

## L'origine de la HADOPI

Il est bon de rappeler que ce projet de loi est directement issu du
rapport Olivienne. Celui-ci devait proposer des solutions efficaces pour
lutter contre le piratage sur la toile. Mais qui est Mr Olivienne? Tout
simplement l'ancien patron de la "FNAC", vous savez cette chaine
de magasins de produits culturels qui se dit *"agitateur de
curiosités"* en vendant les mêmes daubes que le supermarché du coin.
On ne peut pas dire que ce Monsieur soit quelqu'un d'impartial pour
traiter le sujet...

BIN
content/articles/decouverte-de-la-nitrokey/images/NITRO_0003_d.jpg View File


BIN
content/articles/decouverte-de-la-nitrokey/images/nitrokey_app.png View File


+ 337
- 0
content/articles/decouverte-de-la-nitrokey/index.md View File

@@ -0,0 +1,337 @@
Title: Découverte de la Nitrokey Pro
Category: sécurité
Tags: GPG, open source, open hardware, Nitrokey, pl-fr
Date: 2019-02-05 23:10

[La Nitrokey][l_nk] Pro est une clé USB permettant de stocker des clefs PGP de
façon sécurisée, un certificat X.509, de gérer des mots de passe de type OTP,
HOTP et contient un gestionnaire de mots de passe. Contrairement aux Yubikey,
elle est **open source** (firmware et logiciels) et **open hardware**; tout est
disponible sur un dépôt [github][l_gh_nk].

![Photo de la clé source Nitrokey]({attach}./images/NITRO_0003_d.jpg)

Dans le cadre de ma reprise d'études en Licence Pro ADSILL, j'ai décidé de
présenter ce type de clef, tester les fonctionnalités avec GnuPG et
l'identification par [certificats X.509][l_x509_w].

Je vais tenter ici de faire le tour du propriétaire, son installation sous
Archlinux et les premiers paramétrages pour la gestion de clefs PGP.

## Achat, réception et déballage

J'ai commandé deux clefs (version Pro) directement sur le site officiel. La
version deux de la clé, prenant en charge les [courbes elliptiques][l_ecc] n'est
pas disponible au moment de ma commande, j'ai contacté l'équipe via leur compte
Mastodon et ils m'ont proposé la V1, suffisante pour mes besoins.

Les clefs sont arrivées en mois de cinq jours bien emballées dans une enveloppe
protectrice.

## Installation de l'application "Officielle"

Branchement de la clef, elle apparaît directement :

```
lsusb
[...]
Bus 003 Device 004: ID 20a0:4108 Clay Logic
Bus 003 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub
[...]
```

Nitrokey fournit une [application open][l_nk_app] source écrite en C++ / QT pour
gérer tout ce qui touche aux mots de passe TOTP, HOTP et ceux enregistrés dans
la partie gestionnaire de mots de passes.

Il suffit de l'installer avec votre gestionnaire de paquets préféré, chez moi
avec Archinux :

```
sudo trizen -S nitrokey-app
résolution des dépendances…
recherche des conflits entre paquets…
Paquets (3) hidapi-0.8.0rc1-3 libnitrokey-3.4.1-2 nitrokey-app-1.3.2-3
Taille totale installée : 2,82 MiB
:: Procéder à l’installation ? [O/n]
[...]
```

Puis de la lancer...

![interface Nitrokey-app]({attach}./images/nitrokey_app.png)

Dans le menu `Menu` > `Configurer` > `Changer le PIN utilisateur` et
`Changer le PIN administrateur` il est possible de changer les codes mis par
défaut. Il sera aussi possible de le faire avec `gpg`.

## Utiliser le stockage des clefs PGP.

Nous allons nous concentrer sur la partie **smartcard** et plus précisément le
paramétrage pour l'utiliser avec des clefs PGP.

### Choix Installation.

Il y a deux façon de faire en fonctions des besoins :

- installer `libusb-compat` pour rendre la *smartcard* disponible en espace
utilisateur et laisser GnuPG l'utiliser en exclusivité
- installer `pcsclite` et `ccid` et permettre l'utilisation d'OpenSC et GnuPG
(pksc11 et GnuPG)

Je vais ici détailler la seconde méthode.

### Installation des paquets nécessaires et configuration

Je vais suivre la documentation disponible sur le [wiki
d'Archliux][l_archlinux].

```
trizen -S opensc pcsclite ccid
résolution des dépendances…
recherche des conflits entre paquets…

Paquets (3) ccid-1.4.30-2 opensc-0.19.0-2 pcsclite-1.8.24-1

Taille totale du téléchargement : 1,20 MiB
Taille totale installée : 4,26 MiB

:: Procéder à l’installation ? [O/n] o
[...]
```

Il faut alors creer le fichier `.gnupg/scdaemon.conf` pour spécifier à gnupg
d'utiliser [pcsclite][l_pcsclite] pour l'accès à la *smartcard* avec le contenu
suivant :

```
pcsc-driver /usr/lib/libpcsclite.so
card-timeout 5
disable-ccid
```

Il faut ensuite activer le service `pcscd`

```
# systemctl start pcscd.service
```

Il suffit de remplacer `start` par `enable` pour que son activation soit
permanente.

#### Tester...

Après avoir insérer (ou réinsérer) la Nitrokey, on va tester le fonctionnement
avec OpenSC et GnuPG, commençons par de dernier :

```
gpg --card-status
Reader ...........: Nitrokey Nitrokey Pro (0000000000000000XXXXXXXX) 00 00
Application ID ...: XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Version ..........: 2.1
Manufacturer .....: ZeitControl
Serial number ....: XXXXXXXX
Name of cardholder: [non positionné]
Language prefs ...: de
Sex ..............: non indiqué
URL of public key : [non positionné]
Login data .......: [non positionné]
Signature PIN ....: forcé
Key attributes ...: rsa2048 rsa2048 rsa2048
Max. PIN lengths .: 32 32 32
PIN retry counter : 3 0 3
Signature counter : 0
Signature key ....: [none]
Encryption key....: [none]
Authentication key: [none]
General key info..: [none]
```

Passons maintenant à OpenSC :

```
opensc-tool -n
Using reader with a card: Nitrokey Nitrokey Pro (0000000000000000XXXXXX) 00 00
Failed to connect to card: Reader in use by another application
```

Oups, ça ne s'est pas vraiment bien passé et il y a une raison : GnuPG accède à
la *smartcard* de façon exclusive pour des raisons de sécurité, ça en cause
[ici][l_secu_gpg]. Il y a deux possibilités : installer une version
[patchée][l_scdaemon_patched] de scdaemon pour l'empêcher de verrouiller l'accès
à la *smartcard* (pas tip-top question sécurité) ou couper le sifflet à scdaemon
pour laisser OpenSC y accéder. Nous allons utiliser la seconde méthode :

```
gpgconf --kill scdaemon
```

Et là miracle tout fonctionne :

```shell
opensc-tool -n
Using reader with a card: Nitrokey Nitrokey Pro (0000000000000000XXXXXX) 00 00
OpenPGP card v2.1 (0005 00005C17)
```

Et voilà! Ce n'est pas toujours très pratique mais fonctionnel.

### Paramétrer la carte avec GnuPG

Paramétrer la carte se fait avec l'argument `--edit-card` :

```shell
gpg --edit-card
Reader ...........: Nitrokey Nitrokey Pro [...]
[...]

gpg/carte>
```

À partir de cette invite de commande, il est possible de rentrer des commandes
pour paramétrer la clef, la commande `help` affiche l'aide. Voici une liste de
commande utiles :

- `admin` : activer / désactiver les commandes administrateur
- `passwd` : changer les codes PIN, que se soit administrateur ou utilisateur
- `name`, `login`, `sex`, `lang` : changer les informations du détenteur de la
carte.
- `url` : adresse où est stockée la clef publique
- `generate` : générer de nouvelles clefs.

#### Changer les codes PIN par défaut

Garder les mots de passes et codes PIN par défaut, nous allons donc tous les
changer, enfin le code PIN utilisateur et celui administrateur.

```
gpg --edit-card
[...]
gpg/carte> admin
Les commandes d'administration sont permises

gpg/carte> passwd
gpg: carte OpenPGP nº D27600012401XXXXXXXXXXXXXXXXXXXX détectée

1 - change PIN
2 - unblock PIN
3 - change Admin PIN
4 - set the Reset Code
Q - quit

Quel est votre choix ?

```

Le `reset code` vous sera demandé si vous réinitialisez le compteur d'essai de
code PIN erronés.

#### Paramétrer ses informations personnelles

A la suite des précédents changements, nous allons paramétrer les informations
personnelles sur la clef.


```
gpg/carte> name
Nom du détenteur de la carte : Turanga
Prénom du détenteur de la carte : Leela

gpg/carte> login
Données d'identification (nom du compte) : leelaturanga

gpg/carte> sex
Sexe ((M)asculin, (F)éminin ou espace) : F

gpg/carte> lang
Préférences de langue : en
```

#### Générer une paire de clef

Maintenant que toutes les informations sont saisies, il ne reste plus qu'à
générer les clefs. Mais avant de passer aux choses sérieuses, il faut paramétrer
la taille des clefs générée :

```
gpg/carte> key-attr
Changing card key attribute for: Signature key
Sélectionnez le type de clef désiré :
(1) RSA
(2) ECC
Quel est votre choix ? 1
Quelle taille de clef désirez-vous ? (2048) 4096
La carte sera maintenant reconfigurée pour générer une clef de 4096 bits
Changing card key attribute for: Encryption key
Sélectionnez le type de clef désiré :
(1) RSA
(2) ECC
Quel est votre choix ? 1
Quelle taille de clef désirez-vous ? (2048) 4096
La carte sera maintenant reconfigurée pour générer une clef de 4096 bits
Changing card key attribute for: Authentication key
Sélectionnez le type de clef désiré :
(1) RSA
(2) ECC
Quel est votre choix ? 1
Quelle taille de clef désirez-vous ? (2048) 4096
La carte sera maintenant reconfigurée pour générer une clef de 4096 bits
```

Le passage des clefs à 4096 bits ralenti sensiblement **la génération de
celles-ci** par la Nitrokey, passant de quelques secondes à plusieurs minutes.

Il ne reste plus qu'à générer les clefs :

```
gpg/carte> generate
Faut-il faire une sauvegarde hors carte de la clef de chiffrement ? (O/n) o
Veuillez indiquer le temps pendant lequel cette clef devrait être valable.
0 = la clef n'expire pas
<n> = la clef expire dans n jours
<n>w = la clef expire dans n semaines
<n>m = la clef expire dans n mois
<n>y = la clef expire dans n ans
Pendant combien de temps la clef est-elle valable ? (0) 1m
La clef expire le jeu. 07 mars 2019 22:29:17 CET
Est-ce correct ? (o/N) o

GnuPG doit construire une identité pour identifier la clef.

Nom réel : Leela Turanga
Adresse électronique : leela.turanga@planetexpress.com
Commentaire :
Vous avez sélectionné cette identité :
« Leela Turanga <leela.turanga@planetexpress.com> »

Changer le (N)om, le (C)ommentaire, l'(A)dresse électronique
ou (O)ui/(Q)uitter ? o
De nombreux octets aléatoires doivent être générés. Vous devriez faire
autre chose (taper au clavier, déplacer la souris, utiliser les disques)
pendant la génération de nombres premiers ; cela donne au générateur de
nombres aléatoires une meilleure chance d'obtenir suffisamment d'entropie.
gpg: Remarque : sauvegarde de la clef de la carte dans « /home/lee[...] »
gpg: clef 91BF810624DD9070 marquée de confiance ultime.
gpg: revocation certificate stored as '/home/lee/.gnupg/openpgp-revocs.d/[...]
les clefs publique et secrète ont été créées et signées.
```

La sauvegarde de la clé permettra de déchiffrer les données en cas de perte,
panne ou vol de la Nitrokey. Sauvegardez la bien au chaud, avec son certificat
de révocation.

## Conclusion

Voici un petit aperçu des fonctionnalités de cette clef open source et étudié
plus en profondeur la partie PGP avec GnuPG. Dans un prochain article, nous
verrons comment importer un ensemble de clefs existante dans la Nitrokey.

[l_nk]:https://www.nitrokey.com
[l_gh_nk]:https://github.com/nitrokey
[l_x509_w]:https://fr.wikipedia.org/wiki/X.509
[l_ecc]:https://fr.wikipedia.org/wiki/Cryptographie_sur_les_courbes_elliptiques
[l_pcsclite]:https://pcsclite.apdu.fr/
[l_nk_app]:https://github.com/Nitrokey/nitrokey-app
[l_archlinux]:https://wiki.archlinux.org/index.php/GnuPG#Smartcards
[l_secu_gpg]:https://lists.gnupg.org/pipermail/gnupg-devel/2015-September/030247.html
[l_scdaemon_patched]:https://aur.archlinux.org/packages/gnupg-scdaemon-shared-access/

BIN
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/control_center.png View File


BIN
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/date_sauvegarde.png View File


BIN
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/destination.png View File


BIN
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/install_yaourt.png View File


BIN
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/lancement.png View File


BIN
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/restauration.png View File


BIN
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/images/utilitaire_disque.png View File


+ 97
- 0
content/articles/deja-dup-sauvegarde-et-restauration-simplissimes/index.md View File

@@ -0,0 +1,97 @@
Title: Déjà Dup : sauvegarde et restauration simplissimes
Date: 2011-07-09 00:24
Category: sysadmin
Tags: sauvegarde, chiffrement
Status: published

Un bon système de sauvegarde doit aussi permettre **une restauration
simple des données**. J'ai donc profité d'un changement de machine
pour vérifier que Back in Time, mon système de sauvegarde actuel,
permettait cette manipulation facilement. Et le constat est sans appel :
**Non!** J'ai donc pris le temps de chercher une autre solution : Déjà
Dup. J'ai été conquis...

Déjà Dup est un logiciel de sauvegarde qui se veux simple tout en restant
performant. Il permet de réaliser des sauvegardes incrémentielles[^n_inc] de
chiggrer ou encore de "pousser" ses sauvegardes sur des services en lignes
(serveur SSH, FTP, Ubuntu one, Amazon S3)

## Installer Déjà Dup

Pour ceux qui utilisent Ubuntu, ce logiciel se trouve dans les dépots
officiels, il est aussi présent dans ceux de Fedora. Pour les
utilisateur d'Archlinux, il se trouve dans le dépôt AUR, si vous avez
yaourt il vous suffit de faire un `yaourt deja-dup`, il vous proposera
d'installer la version 18.x ou la version 19.x qui correspond à la
version de développement. J'ai choisi d'installer la seconde bien
mieux intégrée à Gnome 3.

![L'installation]({attach}images/install_yaourt.png "L'installation")

## Exemple de restauration complète

Sur mon ancien ordinateur, pas de soucis particuliers, la sauvegarde
s'est relativement bien passée. Le logiciel se lance à partir des
paramètres systèmes de Gnome. Dans la partie système une icône
sauvegarde apparaît.

![Bien]({attach}images/control_center.png "Bien")

Au premier lancement, Déjà Dup demande si l'on veux restaurer une
précédente sauvegarde ou les paramétrer.

![Premier]({attach}images/lancement.png "Premier")

Je choisi donc la première option, le programme me demande donc la
source de ma sauvegarde : je choisis le disque externe puis le
répertoire ou elle se trouve.

![Choix]({attach}images/restauration.png "Choix")

Déjà Dup demande ensuite l'endroit ou mettre la restauration. Étant
donné que mes comptes utilisateurs sont exactement les même sur les deux
machines (mêmes noms, mêmes UIDn mêmes groupes...), je choisi de
restaurer dans la localisation originale /home/ephase/
![Destination]({attach}images/destination.png "Destination")

Il ne reste plus ensuite qu'à choisir la date de la sauvegarde à
utiliser pour la restauration et valider.

![Choix]({attach}images/date_sauvegarde.png "Choix")

**Et le tour est joué!**

## En conclusion

Mis à part un petit soucis sous Archlinux très vite identifié et corrigé
(voir-ci dessous), la restauration des sauvegardes dansDéjà Dup est
aussi simple qu'efficace. Même si je n'ai pas traité la création de
celles-ci, je peux vous assurer que c'est que même acabit. Pour ceux
qui veulent un système fiable que simple, Déjà Dup est la solution.

## Petit souci avec Archlinux.

Si après le choix du disque et du répertoire contenant la sauvegarde à
restaurer Déjà Dup reste bloqué, c'est qu'il ne trouve pas
l'exécutable python, en effet il cherche pour cela `/bin/python`, or si
vous n'avez pas python 3 d'installé ce fichier n'existe pas. il y a
deux solution : soit vous installez python 3, ou alors vous créez un
lien symbolique de python vers python 2.7 avec la commande

`ln /usr/bin/python2.7 /usr/bin/python`

## Pour en apprendre plus

- La page launchpad du projet Déjà Dup et celle sur [Gnome
Live](http://live.gnome.org/DejaDup/ "Déjà")
- La page launchpad de
[duplicity](https://launchpad.net/duplicity "La")
- [Un petit tutoriel en
français](http://guide.boum.org/tomes/1_hors_connexions/3_outils/08_sauvegarder_des_donnees/2_deja_dup/1_sauvegarder/ "Un")
malheuseusement sans captures d'écran...
- [Un billet sur le blog de
Fedora-fr](http://blog.fedora-fr.org/paquet-fedora-du-jour/post/La-GUI-du-Jeudi-%3A-D%C3%A9j%C3%A0-Dup-La-sauvegarde-facile-! "Un")
qui présente la version 18.x

[^n_inc]: Il ne sauvegarde que les fichiers nouveaux ou modifiés entres deux
opérations

BIN
content/articles/demarrage-pxe-avec-openwrt-dnsmasq-et-freenas/images/plan_reseau.png View File


+ 1013
- 0
content/articles/demarrage-pxe-avec-openwrt-dnsmasq-et-freenas/images/plan_reseau.svg
File diff suppressed because it is too large
View File


+ 96
- 0
content/articles/demarrage-pxe-avec-openwrt-dnsmasq-et-freenas/index.md View File

@@ -0,0 +1,96 @@
Title: Démarrage PXE avec Openwrt, Dnsmasq et FreeNAS
Date: 2016-03-09 15:14
Category: sysadmin
Tags: réseau, TFTP, OpenWRT, pl-fr
Status: published

Ajourd'hui j'ai décidé de simplifier mon architecture réseau , je me sépare donc
de mon serveur DHCP(dhcpd) et décide d'utiliser celui de mon routeur sous
[OpenWRT][l_openwrt]. Il y a tout de même un petit couac : mon vieux serveur me
permettait de démarrer en PXE pour différentes architectures x86 : efi, efi64 et
Bios.

Si la configuration du PXE sous dhcpd est très documenté, avec
[dnsmasq][l_dnsmasq] c'est pas vraiment le cas. Je vous livre ici le résultat de
mes recherche avec un exemple qui fonctionne très bien.

### Ce que j'ai

J'ai un routeur TPLink sous OpenWRT et un serveur Freenas qui fournit des
services SMB, NFS et TFTP. FreeNAS et déjà configuré et fonctionnel puisque je
l'utilisait déjà avec mon serveur DHCP.

Le démarrage PXE est assuré par [iPXE][l_ipxe]. Le tout doit me permettre de
démarrer des machines via le réseau soit pour installer des Windows, soit cloner
/ restaurer des machines avec Clonezilla ou encore dépanner / récupérer des
données avec SysrecueCD. Las machines clientes sur lesquelles j'interviens vont
du vieux portable en Core Duo à l'ordinateur fixe en Core i7 en passant par des
Mac (bon je triche, là iPXE démarre depuis une clé USB : pas de vrai PXE
possible).

Voilà un schéma de ce que je veux :

![img]({attach}images/plan_reseau.png)

Sur mon FreeNAS, TFTP est activé, les fichiers sont rangés comme ceci :

* ``tftp/efi``
* * ``ipxe.efi`` : le chargeur de démarrage ipxe en mode efi64
* * ``ipxe_32.efi`` : le chargeur de démarrage ipxe en mode EFI 32 bits, ce
n'est pas très utile normalement mais il arrive encore de trouver des
machines efi32 … ``tftp/bios``
* * ``ipxe.pxe`` : le chargeur de démarrage ipxe en mode Bios ``/tftp/c``
* * ``boot.ipxe`` : le fichier de configuration contenant le menu qu'ipxe
appelle lorsqu'il démarre.

### configuration du routeur

J'ai donc besoin de configurer dnsmasq sur le routeur pour lui permettre de
choisir le bon fichier de démarrage par le réseau en fonction de ma machine
cliente.

Je me connecte sont en SSH sur mon routeur, puis j'édite le fichier
``/etc/dnsmasq.conf`` comme ci dessous :

~~~
# mach arch type for proper pxe Boot
dhcp-match=bios,option:client-arch, 0
dhcp-match=efi32,option:client-arch, 6
dhcp-match=efix64,option:client-arch, 7
dhcp-match=efix64,option:client-arch, 9

#Special case : iPXE boot
dhcp-match=ipxe,option:user-class,iPXE
# Boot now!
dhcp-boot=tag:bios,bios/ipxe.pxe,srvtech,192.168.10.250
dhcp-boot=tag:efix32,efi/ipxe.efi,srvtech,192.168.10.250
dhcp-boot=tag:efix64,efi/ipxe.efi,srvtech,192.168.10.250
dhcp-boot=tag:ipxe,c/boot.ipxe,srvtech,192.168.10.250
~~~

Le principe est très simple, on colle une étiquette en fonction de
l'architecture du client avec l'option `dhcp-match`. La syntaxe est
**dhcp-match=tag:[*étiquette*],option:[*option_a_comparer*],[*valeur_a_comparer*]**.

Cette étiquette servira ensuite au dhcp d'envoyer à la machine client le bon
ordre de récupération du fichier de démarrage avec l'option ``dhcp-boot`` avec
comme syntaxe
**dhcp-boot=tag:[*étiquette*],[*fichier_de_demarrage*],[*nom_du_serveur*],[*adresse_du_serveur*]**.

Étant donné qu'iPXE vient chercher son fichier de configuration lui aussi en
mode PXE, notre serveur DCHP attribue à sa demande une étiquette spéciale afin
qu'il récupère convenablement celui-ci.

Il suffit ensuite de redémarrer le service dnsmasq avec la commande
``/etc/init.d/dnsmasq restart``.

Il suffit maintenant de tester un démarrage par le réseau mais attention, pensez
a désactiver le [Secure Boot][l_secure-boot] dans les paramétrages de l'EFI sur
vos machines clientes...


[l_openwrt]:https://openwrt.org/
[l_ipxe]:http://ipxe.org/
[l_dnsmasq]:http://www.thekelleys.org.uk/dnsmasq/doc.html
[l_secure-boot]:https://fr.wikipedia.org/wiki/Unified_Extensible_Firmware_Interface#Lancement_s.C3.A9curis.C3.A9_.28secure_boot.29

+ 31
- 0
content/articles/demenagement-et-changement-en-previsions/index.md View File

@@ -0,0 +1,31 @@
Title: Déménagement, et changement en prévisions
Date: 2010-03-29 23:02
Category: le blog
Tags: Dotclear, migration, sécurité
Status: published

Comme certain d'entre vous ont pu le constater, il y a eu du changement
ici... Le plus visible est bien sûr le changement d'interface
graphique. C'est la cause du changement précipité de moteur de blog. Je
suis passé de [Dotclear](http://www.dotclear.net) version 1 à
Dotclear version 2. En effet Antoine mon hébergeur est en train de faire
du ménage sur ces serveurs. En déménageant, nous nous sommes aperçu
qu'un code malicieux avait pénétré mon blog (surement par la faute à
[Phpmyvisites](http://www.phpmyvisites.net/)), tant qu'a faire,
j'ai carrément changé de version de Dotclear.

### Un passage pas si simple.

Malgré le fait que DC2 possède un assistant de mise à jour, rien ne
s'est passé comme il le fallait. J'ai du modifier le code du plug-ins
afin que celui-ci importe les billets, catégories et commentaires de mon
DC1. Au passage j'ai perdu l'ensemble des tags.

### Le gros-œuvre arrive...

Maintenant que tout est rentré dans l'ordre le plus gros du travail
peut commencer. Je compte bien revoir le fonctionnement de ce blog.
Après un peu plus de 3 ans d'existence, il est temps de mieux
l'organiser en fonctions de sujets traités et de créer une interface
graphique adaptée. Je compte d'ailleurs écrire une série de billets à
ce sujet...

+ 85
- 0
content/articles/demenagement-et-changements-techniques/index.md View File

@@ -0,0 +1,85 @@
Title: Déménagement et changements techniques
Category: le blog
Tags: Dotclear, Pelican, changement
Date: 2019-02-04 1:30
Status: published

Mon blog végétait depuis pas mal de temps et mes interventions y étaient plutôt
rares. J'ai envie de reprendre un peu les publications mais Dotclear, ami fidèle
depuis pas mal d'années[^n_dc] , devenait de moins en moins plaisant à utiliser.

Profitant déménagement de l'infrastructure [Giroll][l_giroll] vers un serveur
virtuel chez [Aquilenet][l_aquilenet] et la fermeture des serveur
d'Antoine[^n_antoine], j'ai décidé de tout revoir.

## Hébergement

Ce blog est maintenant hébergé sur le serveur du collectif [giroll][l_giroll]
chez [Aquilenet][l_aquilenet].

## Au revoir dotclear, bonjour Pelican

J'y pensais depuis longtemps : passer de Dotclear à un gestionnaire de site
statique. [Pelican][l_pelican] me semble un bon choix : facile à prendre en
main, une documentation fournie et surtout un module d'import depuis Dotclear.

Le resultat obltenu par ce module n'est cependant pas parfait, j'ai bricolé un
petit script avec quelques `sed` pour corriger quelques problèmes de conversion.

```bash
#!/bin/bash

find . -type f -name "*.md" -exec sed -Ei "s/\.(.*)_m\.jpg/\1\.jpg/g" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -i "/^:::/,+d" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -i "/Tags:/,+2d" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -i "s/%22//g" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -Ei "s/\.(.*)_m\.jpg/\1\.jpg/g" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -i "s/\\//g" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -i "s/\[\!/\!/g" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -ie "s/)](.*/)/" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -ie "s/)](.*/)/" {} \;
find . -type f -name "*.md" -exec sed -ie "s|/image/" {} \;
find . -type f -name '*.md; -exec sed -ie 's|\["|\[|g' {} \;
```

Certains problèmes persistent et j'ai du vérifier quelques fichiers ci-et-là.

## Adieu commentaires

Avec un gestionnaire de site statique, il faut passer par un outil externe pour
gérer les commentaire. Beaucoup passent par Disqs mais pas question pour moi de
passer par un service privateur. Il est possible de passer par un service
auto-hébergé comme [isso][l_isso]. Pour l'instant j'ai décidé de ne pas en
mettre.

Je reste cependant disponible à la discussion sur [mastodon][l_mast]

## Repartir de zéro (ou presque)

Tout le blog a été remis à plat et je suis reparti de casi-zéro. Pour ceux qui
le connaissaient, vous constatez que beaucoup d'articles manquent à l'appel.
Pour l'instant, j'ai remis ceux jugés importants. D'autres suivront et certains
ne seront tout simplement pas intégrés.

## Choix du thème

Je suis tombé sous le charme du thème [attila][l_attila] pour Pelican. Je l'ai
tout de même modifié pour correspondre à mes attentes :

- Les polices de caractères ne sont plus chargées depuis des CDN pour des
question de vie privée des visiteurs
- J'ai augmenté la largeur du contenu
- La police pour les icônes est FontAwesome

Je prévois d'intégrer les liens vers les sites amis en pied de page, plus
d'autres bricoles...


[l_giroll]:https://giroll.org
[l_aquilenet]:https://aquilenet.fr
[l_pelican]:https://blog.getpelican.com/
[l_isso]:https://posativ.org/isso/
[l_mast]:https://toot.aquilenet.fr/@ephase
[l_attila]:https://github.com/arulrajnet/attila/
[^n_antoine]:mon ami qui hébergeait mon blog et mes courriels jusque là
[^n_dc]:12 ans pour être exact

+ 11
- 0
content/articles/du-renouveau-sur-xieme-artorg/index.md View File

@@ -0,0 +1,11 @@
Title: Du renouveau sur Xieme-art.org
Date: 2006-11-24 07:43
Category: le blog
Tags: blog, dotclear, changement
Status: published

Fini le site en flash noir et blanc, place maintenant au blog! Après quelque
mois de réflexion, j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de me
mettre un peu à Dotclear (il faut dire que c'est très dur à mettre en place).
J'espère que cette métamorphose me permettra de faire vivre ce site un peu plus
que l'ancien ...

+ 24
- 0
content/articles/invasion-de-la-pub-au-cinema/index.md View File

@@ -0,0 +1,24 @@
Title: Invasion de la pub au cinéma...
Date: 2008-06-26 00:44
Category: humeur
Tags: coup de gueule, cinéma, publicité
Status: published

Les revenus publicitaires annexes prennent une place de plus en plus
importante dans certaines grosses productions cinématographique. Nous
sommes littéralement matraqués parfois sans s'en rendre compte : le
dernier ordinateur à la pomme utilisé par tel personnages, la course
poursuite ou le gentil gangster s'enfuit grâce à sa grosse cylindrée
allemande... Les marques payent parfois très cher pour apparaitre sur
quelques millimètres de pellicule. Mais depuis quelques années, le
phénomène pub arrive dans les cinémas.

Avec Marco et Antoine, nous sommes allés au cinéma ce soir pour voir le
second chapitre du Monde de Narnia au Megarama de Bordeaux. Non content
d'afficher un billet d'entrée à 8,30€ *(tarif que je trouve indécent)*
ils se permettent de passer **plus de 20 minutes de publicités avant le
film**... Qu'est ce que les multiplexes ne feraient pas pour augmenter
le pouvoir d'achat de leurs actionnaires.

Ce genre de désagréments nous poussent à déserter les salles obscures
*(ou du moins les gros multiplexes...)*.

BIN
content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/images/bureau_lutris.jpg View File


BIN
content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/images/dead_cells_1.jpg View File


BIN
content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/images/deadcells.jpg View File


+ 107
- 0
content/articles/jeux-sous-linux-je-change-mes-habitudes/index.md View File

@@ -0,0 +1,107 @@
Title: Jeux sous Linux : je change mes habitudes
Date: 2018-07-12 12:44
Category: jeux-video
tags: Steam, Lutris, Linux, pl-fr
Status: published

Je suis joueur depuis 1985, année où j’ai posé mes petits doigts d’enfant sur la
manette d’une [ColecoVision][l_colecovision]. Je suis passé ensuite par les
consoles Nintendo, l’Amiga 1200 chez un cousin chanceux puis le PC en 1996. Il
restera ma principale source de jeu jusqu’au milieu des années 2000 et mon
passage au “Full Libre”.

Notre plate-forme restant boudée des éditeurs jusqu’au début des années 2010, je
pus renouer avec le jeu sur PC avec le Humble Indies Bundle V et ses jeux multi
plates-formes puis la sortie de Steam pour Linux en février 2013. Je suis très
vite passé sous [SteamOS][l_steamos] lors de sa phase bêta début 2013 qui
deviendra alors mon **“Anneau Unique” du jeu sous Linux**

### Une envie d’autre chose

Les joueurs Linux doivent beaucoup à Valve mais mettre tous mes œufs dans le
même panier ne me convient pas. Et certains problèmes de stabilité de
SteamOS[^n_steamstabilite] couplé à l’ancienneté des pilotes graphique proposés
m’ont poussé à revoir l’organisation de ma machine dédiée au jeux-vidéo.

[^n_steamstabilite]:Chez moi certains paquets ne fonctionnaient plus au bout
d’un moment et me poussait à réinstaller le système.

### Du tout Steam vers Archlinux / Lutris

J’ai commencé par passer de SteamOS à Archlinux : fini Steam Big Picture et
bonjour Openbox, Compton, Plank et Lutris. Alors que je pilotais SteamOS avec
mon Steam Controller, ce n’était pas vraiment confortable sous Openbox, même
avec [SC-Controller][l_sccontroller] : Je me suis résigné à acheter un petit
ensemble clavier / touchpad sans fils

![Mon nouvel environnement de jeu : Openbox, Compton, Plank et Lutris]({attach}images/bureau_lutris.jpg)

### GOG pour acheter des jeux

Changer le fonctionnement de ma machine de jeux est aussi l’occasion de
**changer ma façon d’en acheter**. Pourquoi ne pas commencer par acheter des
jeux chez GOG par exemple? Les jeux proposés sont sans verrous numériques et ne
nécessitent pas le lancement de Steam ou d’autre interfaces pour
fonctionner[^n_gamerun]

[^n_gamerun]:Tous les jeux Steam que j’ai essayé de lancer lancent aussi Steam
et les quelques tentatives pour l’empêcher ont échouées

#### Alternative aux cartes prépayées Steam

Valve propose des cartes prépayées pour alimenter un “porte-monnaie” virtuel
permettant d’acheter du contenu sur sa plate-forme. Ce moyen de paiement est
idéal pour moi : pas besoin de laisser son numéro de carte de paiement, maîtrise
totale du budget, idée cadeau idéale pour la famille / les amis et surtout
“anonyme” (mon banquier ne voit pas que j’achète des jeux surtout si je règle la
carte en espèce)

S’il n’y a pas de carte “GOG”, le magasin propose tout de même le paiement (ou
l’approvisionnement du porte-monnaie) par les [Paysafecard][l_paysafecard] que
l’on trouve chez beaucoup de buralistes.

#### Premier achat

![Page Dead Cells sur GOG]({attach}images/dead_cells_1.jpg){.center}

Lorgnant depuis un moment du côté de [Dead Cells][l_deadcells], j’ai donc décidé
de me l’offrir en passant par GOG. J’achète une Paysafecard de 25€, ajoute les
fonds sur mon porte-monnaie et passe commande. C’est simple et ça fonctionne.

Dans ma bibliothèque de jeu je le retrouve bien ainsi qu’un lien pour
télécharger la version Linux. Je télécharge l’installeur puis ajoute le jeu dans
mon profil [Lutris][l_lutrisdc].

J’en profite pour créer un installeur pour GOG puisque seul celui pour Steam
existe. La création d’installeur est simple et se fait directement sur la page
du jeu : il suffit de s’inspirer d’un déjà existant et de lire la
[documentation][l_lutrisdocinstaller] (en anglais seulement)

Une fois l’installeur créé je retourne dans Lutris et l’exécute; il me demande
le fichier précédemment téléchargé et réalise l’extraction des fichiers. Je le
lance sans problème.
### Conclusion

Bon bien sûr le Dead Cells est excellent : très bon gameplay nerveux, graphisme
somptueux et il tourne à merveille. Je retiens surtout qu’acheter des jeux Linux
sur GOG et utiliser Lutris se révèle simple et efficace. Il n’est pas question
d’abandonner Steam définitivement, certains jeux n’étant tout simplement pas
disponible sur GOG.

Prochaine étape : tester Itch.io et pourquoi pas imaginer jouer à des jeux
Windows avec Lutris, Wine et DXVK : ça me paraissait impensables il y a peu mais
au fond, si je peux acheter des jeux sans DRM et les faire fonctionner
facilement sur Linux, pourquoi pas?


![Écran d'accueil Dead Cells]({attach}images/deadcells.jpg){.center}

[l_colecovision]:https://fr.wikipedia.org/wiki/ColecoVision
[l_steamos]:https://store.steampowered.com/steamos
[l_sccontroller]:https://github.com/kozec/sc-controller
[l_lutrisdocinstaller]:https://github.com/lutris/lutris/blob/master/docs/installers.rst
[l_paysafecard]:https://fr.wikipedia.org/wiki/Paysafecard
[l_deadcells]:https://www.gog.com/game/dead_cells
[l_lutrisdc]:https://lutris.net/games/dead-cells/


+ 43
- 0
content/articles/le-libre-un-art-de-vivre/index.md View File

@@ -0,0 +1,43 @@
Title: Le libre, un art de vivre ?
Date: 2007-03-14 00:50
Category: humeur
Tags: Giroll
Status: published

Si le libre est à la base une philosophie informatique s'étendant
ensuite à d'autre domaine que le logiciel *(création, matériel ...)*,
c'est devenu au fil du temps une philosophie tout court. Je dirais même
que c'est devenue un nouvel art de vivre qui se veux bien plus près de
l'Homme que de la machine.

J'ai découvert le libre il y a quelques années comme beaucoup :
d'abord avec [firefox](http://www.mozilla.org), puis ensuite
[OpenOffice.org](http://fr.openoffice.org/) et autres
[VLC](http://www.videolan.org/). Mais je n'ai découvert la
véritable philosophie du libre que quelques mois auparavant avec la
création du collectif [Giroll](http://www.giroll.org). D'abord
en découvrant que le libre ne touchait plus seulement les logiciels mais
aussi d'autres secteurs relatif à l'informatique ou non *([la bière
libre](http://fr.wikipedia.org/wiki/Vores_%C3%98l) par
exemple...)*. Puis en découvrant tout l'aspect humain derrière cette
philosophie grâce a ce fameux collectif.

Comment pourrais-je expliquer cet aspect? Ceci est relativement simple : Giroll
est un collectif relativement hétérogène, il est nullement question ici de geeks
mais bel est bien de personnes venues tout bords motivées par le partage. Lors
de nos différentes réunions, il est souvent question d'informatique, mais c'est
aussi souvent l'occasion de se rencontrer, de discuter, de débattre sur des
sujets divers et variés. Et d'ailleurs, le collectif ne se réuni pas seulement
pour ses ateliers hebdomadaires : nous avons déjà fait plusieurs soirées :
barbecue à la péniche *(voir
[ici](http://bastnic.info/index.php/post/2006/08/09/367-peniche-tamata))*,
soirée pour rencontrer le membre d'un autre groupe d'utilisateur de linux *(voir
[ici](http://bastnic.info/index.php/post/2006/11/23/Aux-linuxiens-de-Bordeaux)
et [ici](https://jehaisleprintemps.net/blog/fr/2006/11/27/dans-la-vraie-vie/))*,
boire un coup improvisé après un atelier ...

L'arrivée de Giroll n'est pas seulement un chamboulement dans ma façon
d'aborder l'informatique, c'est aussi une nouvelle façon d'aborder
les rapports humains avec comme mots clés partage et convivialité. Comme
quoi, l'informatique peut bel et bien rapprocher les gens, encore
faut-il vouloir s'impliquer...

+ 39
- 0
content/articles/le-nouveau-racket-de-la-sacem/index.md View File

@@ -0,0 +1,39 @@
Title: Le nouveau racket de la SACEM
Date: 2007-03-17 00:38
Category: humeur
Tags: SACEM, racket
Status: published

Voilà qu'avec la complicité du gouvernement, la SACEM nous prépare une
nouvelle taxe sur les disque dur externes, clés USB et cartes mémoires.
Cette loi prévoit une taxe de 13 euros pour un disque dur externe de 320
Go, 17 pour 400 Go et 35 pour 1 To le tout s'étendant hors taxes *(il
faudra donc payé la T.V.A. dessus, logique non?)*. Cette loi ne
concernera pas encore les disques internes et les supports de stockage
pour les professionnels

Je trouve que cette taxe est un véritable scandale. D'un côté on nous interdit
de télécharger, copier, écouter dans nos baladeurs, contourner les protections
[^n_protection] avec à l'appui la loi DADVSI, et de l'autre on taxe les supports
de stockage pour payer aux "ayant droits" un hypothétique manque à gagné causé
par les fichiers stockés sur ces supports. Plus honteux encore, cette taxe
concernera aussi les carte mémoires, la majorité d'entre elle servent dans des
appareil photo numérique et donc nous transforment tous en pirates ...

La taxe pour copie privée déjà en place à rapporté 52 millions d'euros
à la SACEM soit environ 6,85% de ses produits en 2005, elle représentais
7% environ en 2004. Nous utilisons de moins en moins de médias vierge,
la SACEM cherche donc d'autres sources de revenus faciles, et nous
devons encore en pâtir.

Beaucoup parlent déjà d'acheter leurs disques et clés à l'étranger, je
vais sérieusement étudier la question, autant quelques centimes *(ou
même quelques euros)* comme éco-participation ne me dérange pas, autant
là on parles de sommes un peu plus conséquante qui ira directement dans
la poche de la SACEM *(et sûrement de ses plus gros sociétaires)*.
Preuve qu'a force de tout vouloir taxer, notre pays fait fuir même les
consommateurs...

#### Notes

[^n_protection] Même si c'est dans le but de lire un simple DVD sous Linux

+ 90
- 0
content/articles/lettre-ouverte-a-mme-delaunay-depute-de-la-2eme-circonscription-de-la-gironde/index.md View File

@@ -0,0 +1,90 @@
Title: Lettre ouverte à Mme Delaunay, député de la 2ème circonscription de la Gironde
Date: 2015-05-06 12:03
Category: humeur
Tags: politique, projet de loi
Status: published

Bonjour Madame la député,

Je vous écris aujourd'hui pour vous signifier ma déception quant à votre vote en
faveur de la loi sur le renseignement et l'absence de réponses aux appels
téléphoniques et au courriel que je vous ai envoyé afin vous signifier mon
désaccord et mes craintes à ce sujet.

## Un projet très décrié

Comme je vous le disais dans mon précédent courriel (l'avez-vous au moins lu?)
ce projet de loi pose d'innombrables problèmes pour la vie privée des citoyens
Français tout en accordant encore plus de pouvoir à l'exécutif et pénalisant nos
acteurs économiques.

Il y a eu une levée de boucliers importante contre ce texte, d'abord par des
associations citoyennes comme [la quadrature du
net](https://www.laquadrature.net/), puis des acteurs économiques comme
[OVH](http://www.ovh.com/fr/news/articles/a1751.loi-sur-le-renseignement-vote-de-l-amendement-article-l8514),
[Gandi](http://fr.gandi.press/100409-loi-sur-le-renseignement-gandi-reste-mobilise),
[Altern.org](http://www.altern.org/), des autorités administratives comme la
CNIL et la CNCDH, des associations de magistrats, d'avocats, de nombreux experts
et enfin des citoyens.

C'est justement en tant que citoyen que j'ai pris le temps de téléphoner à votre
permanence bordelaise pour vous parler de ce projet de loi, que je vous ai écrit
pour vous exposer mes craintes[^rappel]. À ce jour, j'attends toujours votre
réponse. Dois je m'indigner de son absence? Ou plutôt être consolé car au moins
vous ne m'avez pas envoyé [la réponse type écrite par M.
Urvoas](http://www.numerama.com/magazine/32938-loi-renseignement-urvoas-a-fourni-une-reponse-type-aux-deputes-ps.html)
comme bon nombre de vos collègues?

[^rappel]: Il est bon de préciser que j'ai dû rappeler deux fois votre
permanence bordelaise pour qu'enfin votre assistant parlementaire parisien me
contacte.

## Un problème technique avant tout

Il est clairement apparu que l'ensemble des députés socialistes de la région
bordelaise, contactés par des gens de mon entourage, ont démontré la faiblesse
de leurs connaissances techniques, les empêchant alors de prendre une décision
éclairée au moment du vote. Différents experts dans les domaines des
télécommunications, ont expliqué pourquoi ce texte pose problèmes[^2],
l'importance des méta-données pour la sauvegarde de la vie privée. Mais comme la
majeure partie de vos collègues députés, vous n'avez rien voulu entendre, murée
dans vos tours d'argent Parisiennes.

Tels des moutons de Panurge, vous avez suivi les recommandations de vote de
votre famille politique, vous et vos collègues du bordelais n'avez pas pris le
temps de nous écouter, ni même de comprendre les tenants et les aboutissants de
ce projet. Vous avez manqué de courage alors que certains députés, comme
Christian Paul, [ont au moins choisi
l'abstention](http://www.nextinpact.com/news/94009-interview-christian-paul-ps-explique-son-abstention-sur-projet-loi-renseignement.htm?skipua=1)
avec des arguments forts (et un avis technique éclairé)

[^2]:[sur ZDnet](http://www.zdnet.fr/actualites/loi-renseignement-un-ami-expert-du-big-data-explique-le-danger-de-la-surveillance-automatisee-39818832.htm) ou encore [sur Rue89](http://rue89.nouvelobs.com/2015/04/15/lalgorithme-gouvernement-sera-intrusif-inefficace-prouve-258672http://rue89.nouvelobs.com/2015/04/15/lalgorithme-gouvernement-sera-intrusif-inefficace-prouve-258672) par exemple.

## Déception...

Jusque là, vous me sembliez être engagée, pleine de professionnalisme et proche
des bordelais. Même si je ne suis pas d'accord avec l'ensemble de vos
propositions (notamment sur le don d'organes "par défaut"), j'avais une bonne
opinion de votre action parlementaire. Ces événements ternissent
considérablement l'image que j'avais de vous, du parti socialiste. Loin d'ouvrir
le débat, vous avez fermé les portes aux visages des citoyens que vous
représentez, je ne vous demandais qu'un peu de votre temps pour débattre, vous
exposer mon point de vue et écouter mes arguments, une simple réponse à mon
courriel aurait été suffisante. Mais peut être que nous, les citoyens, avec nos
interrogations et nos craintes, on vous *"met la pression"*[^citevalls]. Sachez
Mme Delaunay que je saurai me souvenir, le temps venu, de ce que je prends pour
du **mépris** de votre part.

[^citevalls]:
Je cite Mr Valls ([source](http://www.lejdd.fr/Politique/Les-deputes-adoptent-a-une-large-majorite-la-loi-sur-le-Renseignement-731120))
>malgré les polémiques parfois inutiles, les accusations insupportables quand il s'agissait de mettre en cause les aspects liberticides de ce texte, ou les pressions encore hier envers les parlementaires

*[CNIL]: Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés
*[CNCDH]: Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme

# Ajout du 7 mai 2015

Comme par hasard, j'ai reçu ce matin même ma réponse de Mme Delaunay à mon
courriel du 23 avril. Après que le projet de loi ai été voté. Même s'il ne
s'agit pas du courrier type de Mr Urvoas, la réponse passe à côté de mes
questions sur la vie privée, l'absence de juge, les boites noires.

+ 28
- 0
content/articles/orange-se-sucre-sans-prevenir/index.md View File

@@ -0,0 +1,28 @@
Title: Orange se sucre sans prévenir
Date: 2008-09-03 22:48
Category: humeur
Tags: coup de gueule, Orange
Status: published

Cet été, je suis parti 3 semaines au Mexique avec le collectif
Gigacircus. Pendant ce périple, j'ai utilisé de temps en temps mon
téléphone pour donner des nouvelles à mes proches. Oui mais voilà, j'ai
pas vraiment fait attention aux consommations, et un petit coup d'œil
sur le site de l'opérateur me permet de voir que le montant hors-forait
atteint aujourd'hui les 300€...

On ne peux reprocher à Orange d'avoir téléphoné à ma place. Par contre
leur service clients, souvent joyeux de polluer boite courriel et S.M.S.
de promotions et publicités (quand ils ne vendent pas carrément vos
données personnelles) semble d'un coup moins bavards quand il faut vous
alerter sur le seuils de nos consommations hors-forfait... [Après ce
qu'il avaient fait lors du décès de mon frère Aurel, rien de m'étonne de leur
part.

**Je vais essayer de tirer ça au clair demain...**

Réponse d'Orange : *"Étant donné que vous étiez à l'étranger, nous
ne pouvons avoir un œil sur vos consommations puisque que nous dépendons
de l'opérateur local"*. On se fout un peu de moi, chose assez
courante chez Orange. Réponse immédiate de ma part : résiliation... Si
vous pouvez me conseiller un opérateur je suis preneur...

BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/beatbox-nightmare.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/compInition.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/hardwired1.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/hardwired2.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/inition-steelwheel.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone1.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone2.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone3.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/iphone5.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/rodeo.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/titre.jpg View File


BIN
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/images/titrecomp.jpg View File


+ 134
- 0
content/articles/pinball-dream-de-lamiga-a-liphone/index.md View File

@@ -0,0 +1,134 @@
Title: Pinball Dream : de l'Amiga à l'iPhone
Date: 2009-09-15 16:20
Category: jeux-video
Tag: Amiga, flipper, nostalgie
Status: published

Si certains d'entre vous avaient l'âge de jouer aux jeux-vidéo en
1992, "Amiga" vous dit sûrement quelque chose , tout comme la
trilogie Pinball Dream / Pinball Fantaisie / Pinball Illusions. Cette
série de Flipper, publié par 21th Century et développé par Digital
Illusion est sûrement la plus célèbre du monde vidéo-ludique. Voilà que
les deux premier volets sont maintenant disponibles sur iPhone. En bon
nostalgique que je suis, j'ai acheté le premier épisode pour 3,99€

### Un peu d'histoire

![21th]({attach}images/titre.jpg)

[Digital illusion](http://www.dice.se/), studio de développement à l'origine de
la trilogie est créé par d'ancien membres du groupes de démomaker [The Silents
(TSL) groupe est notamment connu pour sa démo
[Hardwired](http://www.pouet.net/prod.php?which=981) sur [Amiga
500](http://fr.wikipedia.org/wiki/Amiga_500) présenté lors de la première
édition de la [The Party](http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Party_(demoparty)) en
1991 au Danemark. Il est dit d'ailleurs que certaines routines de ces trois jeux
lui sont empruntées.

![Captures]({attach}images/hardwired1.jpg)

![Encore]({attach}images/hardwired2.jpg)

Le jeu est sorti en 1992 et c'est le succès immédiat et pour cause :
des graphismes somptueux, une animation sans failles, des musiques
entrainantes ponctuées par des bruitages réalistes et un moteur physique
impressionnant pour l'époque.

### Pinball Dream...

J'ai joué à ce jeu pour la première fois en 1993-94, chez mon petit
cousin qui venait d'acquérir (via le porte monnaie parental) un Amiga
500. Quel bonheur de trouver un flipper à moins de 100m de chez moi sans
avoir à dépenser mon argent de poche...

![Inition]({attach}images/inition-steelwheel.jpg)

![Beat-Box]({attach}images/beatbox-nightmare.jpg)

Comme vous pouvez le voir sur ces captures, l'écran est séparé un
deux : le premier quart de l'écran sert à afficher les scores en
reproduisant un afficheur à LED, et le reste sert pour afficher la
table. L'écran scrolle verticalement pour pouvoir accéder à l'ensemble
de la table lors de la partie.

La première claque fut surtout sonore : alors que j'étais habitué au
musiques très chip et au bruitages stridents de la NES, j'avais le
droit ici à des musique extrêmement travaillées et au bruitages
réalistes sortant de la chaine de mon cousin. Même Rock'nRoll Racing
sur la SuperNES de mon oncle ne sonnait pas aussi bien.

Nous y avons passé quelques après midis, accroché au clavier, les yeux
rivé sur la balle qui filait à 100 à l'heure. Mais quel fut ma surprise
de découvrir presque 15 ans après un remake sur iPhone...

### Pinball Dreaming : la version iPhone

C'est [Cowboy Rodeo](http://www.cowboyrodeo.net/), une équipe
de développeurs Suédois (tout comme The Silents) qui l'a réalisée. Elle
contient les 4 tables du jeux original à savoir : Ignition, Steel Wheel,
Beat Box et Nightmare avec l'ensemble des musiques et des bruitage. Les
graphismes on cependant été améliorés, surtout au niveau de la palette
de couleur *(l'Amiga 500 ne pouvait afficher autant de couleurs que
l'iPhone)*.

![Comparaison des version Amiga et iPhone]({attach}images/titrecomp.jpg)

Premier changement visible : l'écran d'accueil. Plus adapté à l'écran
machine, il est totalement inédit mais reste dans l'esprit « Amiga ».
Le coverflow pour le choix des tables a pris la place de l'écran divisé
en 4.

Je me lance sur Inition. Première constatation : la musique est
extrêmement fidèle à la version originale. La panoramique originale n'a
cependant pas été conservée.L'Amiga 500 envoyait 4 pistes sonores en
simultanée : 2 à droite et 2 à gauche alors qu'ici les musiques sont en
mono. Mais ce n'est vraiment pas gênant...

![Comparaison]({attach}images/compInition.jpg)

Le graphisme a été retravaillé pour le plaisir des yeux : des couleurs
plus éclatantes, des dégradés moins « géométriques » qui donne un aspect
plus réaliste au rampes et une bille plus brillante. Certain fond comme
celui de la tables Steel Wheel on carrément été changés. L'écran de
l'iPhone permet aussi d'afficher une plus grosse partie de la tables,
le scrolling vertical deviens alors très léger. Il est à noter que le
jeux propose un option pour retrouver les graphismes originaux du titre.

![Aide]({attach}images/iphone2.jpg)

Côté gameplay, tout a changé, fini les touches Alt pour déclencher les
pales et la barre d'espace pour mettre un coup de rein virtuel à notre
table. Une petite tape sur la bille la fait partir de son logement
initial, ensuite, l'écran tactile est divisé en deux parties
verticales : toucher à droite active le flipper droit, et à gauche pour
l'autre flipper. Le coin supérieur gauche sert à quitter la tables, et
le supérieur droit a accéder au paramètres. L'application supporte la
rotation de l'écran, mais en paysage, le scrolling deviens plus
important.

![Inition]({attach}images/iphone1.jpg)

La difficulté est revue à la hausse, la bille est plus rapide. C'est un
changement logique : même si jouer au clavier est plus simple, la table
est presque entièrement visible. Mais une option permet de rétablir la
difficulté originelle.

### Mon avis

pour résumé en un mot, GÉNIAL. Tout y est : les musiques
extraordinaires, les bruitages et même une version améliorées des
graphismes. La prise en main est aisée mais nécessite un temps
d'adaptation, surtout pour bien placer ses pouces histoire d'être plus
réactif.

En terme de jeu, ce que je demande à mon iPhone est simple : des parties
courtes pour meubler le temps d'attente chez le dentiste, ma pause de
16h avec le café ou un voyage en tram. Un jeu de flipper est tout
indiqué, et avec cette adaptation, la qualité est en plus au
rendez-vous. Un incontournable et pour un prix raisonnable.

### Captures d'écrans en rabe...

![Écran]({attach}images/iphone3.jpg)

![Beat-Box]({attach}images/iphone5.jpg)

BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/IMG_20151019_174225.jpg View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/IMG_20151020_012632.jpg View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot10.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot13.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot16.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot18.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot2.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot5.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot6.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot7.png View File


BIN
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/images/Screenshot9.png View File


+ 208
- 0
content/articles/premier-pas-avec-un-steam-controller/index.md View File

@@ -0,0 +1,208 @@
Title: Premier pas avec un Steam Controller
Date: 2015-10-19 21:03
Category: jeux-video
Tags: Steam, Steam Controller
Status: published

Depuis que Valve a décidé d'invertir dans GNU/Linux, notre plate forme
préférée ne voit pas passer un jour sans qu'un nouveau jeu arrive, je
ne vais pas m'en plaindre! Avec
[SteamOS](https://fr.wikipedia.org/wiki/SteamOS "SteamOS")
Valve affiche sa volonté d'emmener le PC du "Gamer" dans le salon
(et s'éloigner le l'éco-système Microsoft?). Tout ça est bien joli
**mais difficile de jouer avec une souris et un clavier bien installé
dans son canapé**. Valve propose donc une manette maison : **[le Steam
Controller](http://store.steampowered.com/universe/controller "Steam")**,
censé remplacer ces deux éléments vitaux au bon joueur PC.

### Une manette venue d'ailleurs.

Depuis la Playstation et l'arrivée de la
[Dualshock](https://fr.wikipedia.org/wiki/DualShock "Dualshock"),
les manettes de jeux n'ont pas vraiment évolué (mettons Nintento de
côté d'accord?). deux sticks analogiques, deux gâchettes analogiques,
deux autres "normales", quatre boutons, une croix directionnelle,
un bouton start et enfin un select.

Avec sa manette maison, Valve change un peu la donne et ça saute au
yeux. Elle arbore deux gros rond noir qui se trouvent être des
**Touchpads avec retour haptique**. Bien sûr, on retrouve aussi des
éléments familiers comme un stick analogique, des gâchettes, les boutons
A,B,X,Y... Il y a même deux boutons sous la manette, ce n'est pas très
commun mais bigrement pratique. Si, si j'vous jure! N'oublions pas un
gyroscope et un accéléromètre et le tour du proprio est bouclé.

![Steam]({attach}images/IMG_20151019_174225.jpg "Steam")

Bon je vais pas vous le cacher, j'ai craqué! Au mois de juin, Valve a
lancé les pré-commandes et j'en ai pris une. Comme je suis faible,
j'ai presque fait la queue virtuelle façon "Apple Fanboy", ce
qu'il fait que je l'ai eu en avance comme pas mal d'autres geeks
gamer à travers le monde.(la sortie officielle est prévue pour le 10
novembre, comme les Steam-Machines et Fallout 4, une coïncidence?
va-t-il arriver sur Linux?)

### Alors, à quoi tu t'attends?

Mais avant de la recevoir, j'ai essayé de faire le point sur ce que
j'attendais de cette nouvelle manette :

- En premier lieu une bonne qualité de fabrication. Habitué à
l'excellente manette filaire de la XBox360 (vous ne vous imaginez
même pas ce que ça me coûte de dire ça d'un produit Microsoft ;D)
et sa **qualité de fabrication irréprochable**.
- J'attends aussi de pouvoir jouer à des jeux qui **ne sont pas
compatibles avec une manette**, c'est d'ailleurs le principal
argument de vente de Valve.
- Je m'attends aussi à passer **de longues heures à dompter la bête**
: remplacer 15 ans de sticks analogiques par deux machins tactiles
ne va pas être de la tarte. Et j'espère que Valve aura prévu
**quelque chose de simple et efficace pour personnaliser et adapter
les contrôles**.

### C'est le grand jour Man, va y teste!

J'ai reçu ma manette lundi en début d'après midi. l'emballage claque
pas mal, c'est simple, efficace et joli. On retrouve le bleu en couleur
dominante comme sur l'interface Big Picture de Steam. On ouvre le truc
et là surprise : **pas de sur-emballage plastique**, vous savez ces truc
qui font chier en plus de polluer un max. Oui parce qu'il faut dire que
les fabricants de trucs high-tech aiment ces merdes plastiques en
général, mais pas Valve, et ça c'est bien pour la planète. La manette
est donc directement accessible, on retrouve juste en dessous les deux
piles et l'émetteur-récepteur USB. Puis en dessous le guide de démarrage
rapide, un câble et un support USB.

Les piles s'insèrent pas le dessous. A l'aide d'un petit bouton, on
retire le cache et l'on insère une pile sous chaque main. Lors de
l'insertion d'une pile, celle ci se bloque grâce à un loquet qu'il
suffira de pousser pour la retirer, ingénieux.

![Steam]({attach}images/IMG_20151020_012632.jpg "Steam")

Je connecte de récepteur à l'ordinateur et le met en marche, Steam me
propose une mise à jour du firmware de la manette, je l'exécute. Deux
minutes plus tard je suis prêt à jouer.

![Détection]({attach}images/Screenshot18.png "Détection")

#### Une vrai impression de solidité

**Une fois en main mes craintes relative à la qualité de fabrication se
dissipent très vite**. Les plastiques ne font pas "cheap" et
l'ensemble semble bien fini. Je trouve les deux pads agréables au
toucher. Le seul bémol vient des gâchettes analogiques qui ont, à mon
avis, trop peu de course.

La manette tient bien en main, les pads tombent juste sous mes pouces.
Les gâchettes sont facilement accessibles, celles sous la manette
arrivent juste sous mes majeurs. Lorsque j'utilise le couple stick
analogique / boutons A,B,X,Y, je retrouve la position que j'utilise sur
la Dualshock pour les deux sticks : le pouces tendus vers l'intérieur.
J'avoue que je ne suis pas des plus à l'aise dans cette dernière, mais
rien d'insurmontable.

#### Ça se personnalise ce truc?

Et bien oui et plutôt bien en plus, Valve a pensé à tout. vous voulez
utiliser le pad gauche comme un stick analogique, le droit comme une
souris, c'est possible! Utiliser les boutons A,B,X,Y comme ceux d'une
manette standard, mais les gâchettes hautes comme clic droit et gauche
d'une souris c'est aussi possible! Vous me direz "Plus les
possibilités de personnalisation sont étendus, plus on passe du temps
dessus". Ne paniquez pas, pour ceux qui n'ont pas de temps à perdre, il
est possible d'utiliser les réglages "clé en main",soit des
réglages génériques, soit ceux fournis par le développeur du jeu, comme
pour [Shadow of
Mordor](https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Terre_du_Milieu_:_L'Ombre_du_Mordor "Shadow"),
ou encore ceux proposés par la communauté. Il est même possible, du
coup, de partager vos propres réglages avec d'autres joueurs.

![Steam]({attach}images/Screenshot5.png "Steam")

![Steam]({attach}images/Screenshot6.png "Steam")

#### Et ça se dompte facilement cette petite bête là?

Et bien non, pas vraiment! Comme je le disais plus haut, on ne change
pas 15 ans d'habitudes comme ça... J'ai de suite eu l'impression
qu'il fallait que je réapprenne à jouer, Je vais essayer de vous faire
un petit aperçus des jeux que j'ai essayé aujourd'hui.

##### Broforce

Comme c'est mon jeu du moment, c'est celui que j'ai essayé en premier
avec le réglage par défaut. Il utilise le pad gauche comme une croix
directionnelle, sauf que le jeu n'utilise pas du tout la croix, petit
réglage dans les options du jeu et c'est parti. En cours de route, je
ne suis pas à l'aise, les boutons A,B,X,Y ne tombent pas sous mon
pouce. En pleine partie, je lance l'Overlay Steam, je choisi une
configuration proposée par la communauté qui permet d'avoir les boutons
de tirs sur les gâchettes. Parce que oui, **il est possible de modifier
le fonctionnement de la manette même en plein jeu**. Au final, je remets
les contrôles de directions sur le stick analogique, configuration bien
plus efficaces.

![Steam]({attach}images/Screenshot7.png "Steam")

![Broforce,]({attach}images/Screenshot9.png "Broforce,")

##### Bioshock Infinite

J'ai pris aussi le réglage par défaut et là il me convient bien : stick
analogique pour me déplacer et visée sur le pad droit en mode souris. Je
charge le commissariat de Shanty Town et je me fait littéralement
massacrer. **Il me fait bien dix minutes pour me faire au contrôles mais
ça vient petit à petit**. Le mode souris permet de gagner en précision
une fois que je suis à l'aise mais seulement s'il y a peu d'ennemis à
l'écran, mais lorsqu'ils sont en nombre c'est autre choses. Il va me
falloir du temps...

Il y a un petit détail rigolo : un coup l'aide à l'écran me propose
d'appuyer sur une touche du clavier pour réaliser une action, et
l'instant d'après sur un bouton de la manette pour la même action.
c'est du au fait que j'utilise un type de contrôle "hybride".

![Bioshock]({attach}images/Screenshot10.png "Bioshock")

![Bioshock]({attach}images/Screenshot13.png "Bioshock")

##### Psychonauts

Voilà un jeu qui ne supporte que partiellement une manette de jeu,
surtout sous Linux. Paramétrer mon ancienne manette a été compliqué et
ne pouvait se faire sans connecter une souris et un clavier; les
gâchettes analogiques n'étaient pas reconnue. Après plusieurs essais,
je décide de réaliser une configuration entièrement personnalisée, que
je vais d'ailleurs partager avec les autres amateurs de Psychonauts.
**Je pars une configuration mixte entre souris, clavier et manette** :
les mouvements sont géré par le stick analogique, la caméra sur le pad
droit en mode souris et les touches du clavier mappées sur les boutons.

![Psychonauts,]({attach}images/Screenshot16.png "Psychonauts,")

##### Shadow of Mordor

Là, il n'y a rien à faire puisque Monolith, le studio à l'origine du
jeu, et Feral, qui l'a porté sous Linux, **supportent officiellement le
contrôleur**. tout fonctionne *"out of the box"*!

![Shadow]({attach}images/Screenshot2.png "Shadow")

### En conclusion

Pour 54€, je suis ravi. La qualité de fabrication est là, la promesse de
pouvoir jouer à des jeux incompatibles avec une manette semble tenue. Je
compte bien dans les jours qui viennent approfondir le sujet, en testant
par exemple [Torchlight
2](https://fr.wikipedia.org/wiki/Torchlight_II "Torchlight")
qui lui ne supporte AUCUN contrôleur, même partiellement. Bien sûr j'ai
encore des progrès à faire pour m'en sortir convenablement dans
certains jeux (Les FPS par exemple).

Tout n'est pas rose pour autant. Si les pilotes sont directement
disponibles dans le noyau Linux (la manette est reconnue comme un
périphérique HID) le client Steam est nécessaire pour la paramétrer
convenablement. Impossible donc de l'utiliser pour ses émulateurs
favoris ou les jeux non disponibles sur Steam sans passer par celui-ci
pour la paramétrer.

+ 31
- 0
content/articles/restaurer-un-dossier-avec-duplicity/index.md View File

@@ -0,0 +1,31 @@
Title: Restaurer un dossier avec Duplicity
Date: 2011-09-02 22:17
Category: sysadmin
Tags: sauvegarde, restauration
Status: published

J'utilise depuis quelque temps Deja Dup pour effectuer mes sauvegarde,
j'en avais parlé sur [ce
billet]( ./sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup.md).
Mais voilà, un vilain petit bug empêche l'ouverture de la fenêtre de
restauration (bug de GTK3...). Et aujourd'hui j'ai perdu l'ensemble
de mon dossier Thunderbird.

Mais comme Déjà dup est basé sur duplicity, il m'a suffit de rentrer la
bonne commande afin de restaurer le dossier :

```shell
duplicity --no-encryption --file-to-restore home/ephase/.thunderbird file:///media/Sauvegarde/eph-macbook/dejadup/ /home/ephase/.thunderbird/
```

La syntaxe est relativement simple :

- `--no-encryption parceque` je n'utilise pas le chiffrage
- `--file-to-restore` suivi du dossier que je veux restaurer. Il faut
bien penser à ne pas commencer le chemin par un slash sinon ça ne
fonctionne pas.
- suivi du dossier ou sont stockés les fichiers de sauvegarde
- et enfin le dossier à restaurer le tout. Attention, celui-ci ne doit
pas exister.

**Et voilà...**

BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/crypter_partition.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/fichiers.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/lancer_dejadup.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/ouverture_crypt.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/paraphrase.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/partition_chiffree.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/planification.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/premier_lancement.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/premiere_sauvegarde.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/repertoire_sauv.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/sauvegarde.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/stockage_dejadup.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/utilitaire_disque.png View File


BIN
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/images/vue_ensemble.png View File


+ 244
- 0
content/articles/sauvegarde-sur-disque-chiffre-avec-deja-dup/index.md View File

@@ -0,0 +1,244 @@
Title: Sauvegarde sur disque chiffré avec Déjà Dup
Date: 2011-07-19 23:09
Category: Linux
Tags: sauvegarde, desktop
Status: published

Lors de [mon précédent
billet](/post/2011/07/09/D%C3%A9j%C3%A0-Dup-sauvegarde-restauration),
je vous ai parlé de Déjà Dup, logiciel de sauvegarde relativement simple
à utiliser, et qui permet de restaurer facilement ses données. Je vais
ici vous exposer ma méthode de sauvegarde sur un disque externe chiffré.

## Pourquoi chiffrer?

Un ordinateur portable se vole facilement. Si c'est malheureusement le
cas un jour avec le mien, je préfère mettre mes données personnelles à
l'abri, que se soit les photos de familles, les documents administratifs
ou encore les mots de passes enregistrés dans mon navigateur web. La
puissance de calcul des machines actuelles permet maintenant de chiffrer
l'ensemble d'un disque (ou d'une partition) sans impacter notablement
les performances, j'ai donc choisi de franchir le pas.

Pour mon disque de sauvegarde, c'est un peu la même chose, je ne
voudrais pas que mes données puissent tomber entre n'importe quelles
mains en cas de perte ou de vol, même si en théorie il n'est pas sensé
bouger de chez moi.

## Mise en place du chiffrement

Avec Archlinux, les outils pour chiffrer un disque ou une partition sont
installés de base, il me semble que c'est le cas avec les distributions
Linux les plus populaires. Branchez le disque dur externe; s'il
contient des données, elles seront effacées.

### La méthode clic & see

Afin de crypter le disque externe, on peux utiliser la méthode "il
clique à gauche, il clique à droite" grâce au fabuleux outil de disque
intégré à gnome, lancez le : *Applications > Accessoires > utilitaire
de disque*. Dans la colonne de gauche sélectionnez votre disque externe,
les différentes options apparaissent alors dans la partie droite de la
fenêtre comme sur la capture ci-dessous.

![L'utilitaire de disque]({attach}images/utilitaire_disque.png)

Cliquez ensuite sur le boutons *Créer une nouvelle partition*, une boîte
de dialogue comme ci-dessous apparait. Choisissez le type de partition
(pour ma part j'ai choisi Ext4), son nom (ici Sauvegarde) et enfin
cochez les cases *Devenir Propriétaire du système de fichier* et
*Chiffrer le périphérique correspondant*

![Chiffrer partition]({attach}images/crypter_partition.png)

Une nouvelle boite de dialogue apparaît vous demandant **la phrase de
passe** qui vous permettra de déverrouiller la partition. Si vous ne
voulez pas avoir à saisir la phrase à chaque fois que vous connecterez
votre disque, cochez l'option *se souvenir pour toujours*, puis
validez.

![La Passphrase ]({attach}images/paraphrase.png)

Une fois terminée, notre partition ext4 est bien créée et l'utilitaire
de disque affiche ceci :

![Notre]({attach}images/partition_chiffree.png)

### La méthode en ligne de commande

Si la méthode ci-dessus est relativement simple, elle a cependant un
inconvénient : l'utilitaire utilise la méthode de chiffrement par
défaut, qui n'est pas la plus sécurisée.

Avant toute chose, assurez vous que le disque ne soir pas monté dans
Gnome, sans quoi rien ne fonctionnera. Si votre disque ne contient
aucune partition (dans le cas d'un disque neuf par exemple) créez en
une avec votre outil favori (gparted, cfdisk etc.)

#### Créer le conteneur chiffré

Ouvrez votre terminal favori, et passez en mode super utilisateur. créez
votre partition chiffrée à l'aide de la commande

cryptsetup luksFormat -c aes-xts-plain -s 512 /dev/sdb1

`-c aes-xts-plain` correspond à la méthode de chiffrement, c'est une
méthode plus sécurisée que celle de base, mais sans pertes notable au
niveau de performances$$, `-s 512` défini la taille de la clé, ici 512
bits.

Répondez YES à la question "êtes vous sûr..." et enfin tapez la
phrase de passe qui va protéger votre clé de déverrouillage de la
partition.

#### le formater en ext4

Maintenant que notre conteneur chiffré est créé, il faut le formater. Mais il
faut d'abord déverrouiller la partition chiffrée afin de la rendre accessible
par le système :

cryptsetup luksOpen /dev/sdb1 sauvegarde

Après avoir saisi votre phrase de passe, la partition en mode
déverrouillée sera alors accessible par le périphérique
`/dev/mapper/sauvegarde`, il ne reste plus qu'a formater :

mkfs.ext4 /dev/mapper/sauvegarde -L sauvegarde -m 1

`-L sauvegarde` permet de donner un nom à notre partition et `-m 1`
permet de réserver seulement 1% de l'espace au super-utilisateur (au
lieu de 5).

#### Rendre l'utilisateur propriétaire du système de fichiers

Pour l'instant seul le super-utilisateur peut intervenir dessus, nous
allons donc rendre l'utilisateur normal de la machine propriétaire de
celui-ci. Commencez par monter la partition fraîchement créée :

mkdir /media/sauvegarde && mount /dev/mapper/sauvegarde /media/sauvegarde

Ensuite, définissez le nouveau propriétaire de la partition :

chown ephase:users /media/sauvegarde

Bien entendu, remplacez `ephase` par votre utilisateur et `users` par le
groupe

Il ne reste plus qu'a démonter la partition ainsi créée :

umount /media/sauvegarde/

et supprimer le répertoire /mnt/sauvegarde :

rm -rf /media/sauvegarde

Vous pouvez quitter le terminal.

## tester la configuration

Débranchez et rebranchez votre disque , la phrase de passe vous sera
demandée pour ouvrir le disque comme dans l'exemple ci-dessous. (à
moins que vous ayez choisi d'enregistrer le mot de passe pour toujours
si vous avez utilisé la méthode graphique)

![ouverture]({attach}images/ouverture_crypt.png)

## Préparer le disque

Comme je vais sauvegarder plusieurs machines avec ce disque, j'ai
décidé ce créer un répertoire à la racine du disque pour ma machine
principale comme ci-dessous.

![Répertoire]({attach}images/repertoire_sauv.png)

### Paramétrer Déjà-Dup

[Lors de mon précédent
billet](/post/2011/07/09/D%C3%A9j%C3%A0-Dup-sauvegarde-restauration),
je vous ai déjà parlé de l'installation de ce fabuleux logiciel, je ne
reviendrai donc pas dessus sachant que c'est la version 1.9.x qui est
utilisée car elle est bien mieux intégrée à Gnome 3.

Pour le lancer rien de plus simple, il suffit d'aller dans les
paramètre système de gnome accessibles depuis votre menu personnel en
haut à droite de l'écran. puis Sauvegarder

![Sauvegarder]({attach}images/lancer_dejadup.png)

Au premier lancement, Déjà Dup vous propose soit de restaurer un
précédente sauvegarde, soit de paramétrer celles-ci, choisissez alors le
paramétrages en cliquant que *Afficher seulement mes paramètres de
sauvegarde*.

![Premier]({attach}images/premier_lancement.png)

Vous arrivez directement sur la **Vue d'ensemble** de Déjà Dup, qui
permet d'activer/désactiver les sauvegarde automatique et de visualiser
le récapitulatif de nos paramètres.

![Écran]({attach}images/vue_ensemble.png)

Cliquez sur **Stockage** afin de régler les paramètres relatifs au
stockage de vos sauvegardes. Sélectionnez le disque Sauvegarde dans la
liste *Emplacement de la sauvegarde*; attention de bien prendre celui
dont l'icône contient un cadenas. dans Dossier mettez l'endroit sur le
disque externe ou vous voulez stocker vos sauvegardes, ici
`eph-macbook/complete`. Si l'option Chiffrer les fichiers sauvegardés
est coché, décochez-la, notre disque est déjà crypté...

![Définir]({attach}images/stockage_dejadup.png)

Dans la partie **Fichiers**, définissez tous les répertoires que vous
voulez sauvegarder, par défaut, Déjà Dup sauvegarde l'ensemble de votre
dossier personnel, pour ma part j'ai choisi de ne sauvegarder que les
dossiers les plus importants. Vous pouvez aussi exclure des dossiers de
la sauvegarde comme par exemple le dossier contenant le cache de
navigation de Firefox.

![Choix]({attach}images/fichiers.png)

Il ne vous reste plus qu'a choisir la fréquence de sauvegarde sans la
partie **Planification**. Pensez d'ailleurs à activer les sauvegardes
automatiques dans la **Vue d'ensemble** pour que cela fonctionne...

![Planifiez]({attach}images/planification.png)

Pour lancer la première sauvegarde, rendez-vous dans la partie Vue
d'ensemble, puis cliquez sur le bouton *Sauvegarder maintenant*.

![Réaliser]({attach}images/premiere_sauvegarde.png)

Il suffit d'être un peu patient, la première sauvegarde est la plus
longue, par la suite seul les fichiers modifiés ou ajoutés seront
sauvegardés.

![Première]({attach}images/sauvegarde.png)

## Conclusion

Voilà maintenant un système de sauvegarde simple, efficace et sécurisé
mis en place. Mais il reste une petite faiblesse à combler. Chiffrer une
partition c'est très bien, mais si malheureusement, pour une raison ou
pour une autre l'entête de la partition venait à être abîmée (et ça
arrive...) vos données seraient tout simplement irrécupérable. Pour se
prémunir, il suffit de faire une sauvegarde ce celle-ci grâce à une
commande toute simple

cryptsetup luksHeaderBackup /dev/sdb1 --header-backup-file /home/ephase/sauv_hearder.img

Remplacez `/dev/sdb1` par la partition cryptée et
`/home/ephase/sauv_hearder.img` par l'endroit ou vous voulez
sauvegarder l'entête. Je vous conseille ensuite de la mettre en lieu
sur et bien évidemment pas sur le disque de sauvegarde lui-même.

Dans un prochain billet, vous verrez qu'il est possible de revenir
facilement à une version plus ancienne d'un fichier grâce à
l'intégration de Déjà Dup dans Nautilus. **Bonnes sauvegardes**

### Quelques liens

- [Test de performance des différentes méthodes de
chiffrement](http://blog.wpkg.org/2009/04/23/cipher-benchmark-for-dm-crypt-luks/ "Performance")
(en anglais)
- [Le site officiel de Luks](https://code.google.com/p/cryptsetup/) (en Anglais)
- un très bon tutoriel pour chiffrer son système [sur linuxpedia](http://www.linuxpedia.fr/doku.php/expert/systeme_chiffre_luks_pam_cryptsetup "Crypter")

+ 1
- 0
content/articles/script.sh View File

@@ -0,0 +1 @@
find . -type f -name '*.md; -exec sed -ie 's\Category: adminsys\Category: sysadmin\g' {} \;

BIN
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/halflife.png View File


BIN
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/ingame_social.png View File


BIN
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/steam_accueil.png View File


BIN
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/steam_games_hub.png View File


BIN
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/steam_web_accueil.png View File


BIN
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/thecave.png View File


BIN
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/images/trine2.png View File


+ 149
- 0
content/articles/steam-final-disponible-sur-linux/index.md View File

@@ -0,0 +1,149 @@
Title: Steam final disponible sur Linux
Date: 2013-02-15 21:59
Category: jeux-video
Tags: Steam, Linux
Status: published

Disponible en bêta fermé depuis plusieurs mois sur Linux, Steam est
maintenant disponible en version finale sur notre OS favori. Pour
rappel, Steam est une plate-forme de distribution de jeux vidéo et
applications informatiques dématérialisés. Voici ici un petit test perso
sur Archlinux.

## Il n'y a pas qu'Ubuntu dans Linux

Depuis l'annonce du portage de Steam sous Linux, [Ubuntu](http://www.ubuntu.com
"Linux") a toujours été mis en avant par [Valve](http://www.valvesoftware.com/
"Valve")[^n_valve] Distribution qui, il faut le dire, rencontre un grand succès
notamment auprès des "switchers". Seulement Linux ne se réduit pas à Ubuntu.
Grâce aux bidouilleurs de tous bords, Steam est disponible depuis quelques temps
sur d'autres distributions (Mint, Fedora, Debian ...). Sur
[Archlinux](http://www.archlinux.org "A"), il est d'abord apparu dans le dépôt
**AUR** pour passer dans **community** (multilib pour l'architecture x86_64).

### Une installation simple

Installer Steam est donc enfantin sur Arch, mais attention il faut
activer le dépôt Multilib pour un système 64 bit. Il suffit pour ça
d'ouvrir le fichier /etc/pacman.conf avec les droits super-utilisateur
et de trouver les lignes suivantes :

#multilib#SigLevel = PackageRequired#Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

pour enlever les # afin de les dé-commenter

Il ne reste plus qu'a mettre à jour les listes des paquets et installer
Steam avec la commande (en mode super-utilisateur toujours) :

pacman -Sy steam

Installer et lancer Steam est simple, mais les jeux ont eux aussi **leurs
propres dépendances**. Un bon point de départ pourrait être mon article [Humble
Bundle et Archlinux](#) pour installer les paquets les plus utiles. Sinon, le
[wiki anglais](https://wiki.archlinux.org/index.php/Steam "Page") de notre
distribution préférée est une vraie mine d'informations.

Steam installe les jeux dans le répertoire `~/.local/share/Steam `.

## La découverte

N'ayant jamais utilisé Steam auparavant, il me propose de créer un
compte, je m'exécute. Il m'affiche enfin l'interface d'accueil. Le
client Steam me donne l'impression d'être une sorte de navigateur web
customisé à fond. Effectivement on retrouve la même page d'accueil que
sur le site Internet
[steampowered.com](http://steampowered.com/ "Steam").

![L'écran]({attach}images/steam_accueil.png "L'écran")

![L'accueil]({attach}images/steam_web_accueil.png "L'accueil")

### Premier jeu

Ma librairie de jeux est vide mais pas question pour moi d'acheter quoi
que se soit avant de tester un peu le bouzin. Dans mes archives, je sais
qu'il y a une copie d'un pack
[Half-Life](https://fr.wikipedia.org/wiki/Half-Life "page")
que j'ai acheté jadis et justement il est disponible en natif (et en
beta aussi). Vous avez remarqué le bouton "Add a Game" en bas, ben
il sert entre autre à rajouter des jeux acheté en version
"Boite'" sur Steam (s'ils sont disponibles sur la plate-forme
bien sûr). Je rentre le numéro de série, je lance le téléchargement,
tout fonctionne du premier coup!

![Half-Life mon amour]({attach}images/halflife.png "C'est")

### Le réseau social du gamer.

Steam n'est pas qu'un magasin de jeu dématérialisé, c'est aussi **un
véritable réseau social** avec les bons et les mauvais côté que cela
implique. On peut y ajouter des amis, s'abonner à des groupes, en créer
même. Chatter avec un ami pendant que l'on joue est relativement
simple, comble du bonheur, il est même possible d'ouvrir un navigateur
histoire de trouver plus facilement une solution lorsque l'on est
bloqué. Il est même possible de partager ses captures d'écrans que
l'on peut faire pendant le jeu grâce à la touche F12.

![L'interface]({attach}images/ingame_social.png "L'interface")

Steam propose aussi les "Game Hubs" qui regroupement news, forums
de discussions, captures d'écran, vidéo et des astuces pour un jeu
donné. Je m'en sert beaucoup des discussions pour trouver de l'aide,
le plus souvent technique car on y trouves déjà beaucoup de sujets
autour de Linux.

![L'interface]({attach}images/steam_games_hub.png)

### Premiers Achats

Mis en confiance, j'ai donc décider de tester l'achat. Il faut dire
que l'annonce du dernier jeu de Double Fine (vous savez, les gars qui
ont fait Psychonauts) compatible avec Linux ne m'a pas laissé
indifférent. Je suis donc passé à la caisse pour [The
Cave](http://thecavegame.com/ "Site officiel du jeu"), seulement j'ai oublié
de vérifier un point important : **le jeu n'est pas encore disponible
en natif sous Linux** (mais il devrait arriver mardi prochain)...

![The]({attach}images/thecave.png)

En ce moment, c'est les soldes chez Steam pour les client Linux
histoire de fêter la version finale. J'en ai donc profité pour acheter
[Trine 2](http://trine2.com/site/ "Site officiel"), un jeux action,
réflexion, plates-formes magnifique. Cette fois-ci, le jeux est
disponible en natif, je paye, je télécharge les 2.5Go du jeu, je le
lance... tout fonctionne! et quel jeu extraordinaire.

![Trine 2]({attach}images/trine2.png)

J'ai aussi rajouter quelques jeux issus des différents [Humble
Bundle](https://www.humblebundle.com/ "Humble") que j'avais
acquis auparavant.

### Mes impressions.

Pour moi, Steam me permet de trouver des jeux, le plus souvent réalisés
par des studios indépendant, à des prix attractifs et compatible
nativement avec le système que j'ai choisi d'utiliser. Ça marche,
c'est simple, rempli de fonctionnalités intéressantes. Tout est fait
pour vous donner l'envie d'y rester, c'est le fond de commerce de
Valve et ça fonctionne bien. Preuve en est après une semaine
d'installation j'ai déjà acheté deux jeux et je ne suis pas le
seul... Valve communique sur environ 1% de connexions avec son client
natif Linux ce qui n'est vraiment pas mal. et je pense ne pas être le
seul à avoir acheté quelque chose.

Mais Valve n'investit notre plate-forme pour rien : l'envie de se
détacher du système Microsoft qui a tendance à le verrouiller tel celui
d'Apple ou encore tester ce que pourrait être la base de sa future
Steam-Box, la console de jeu / PC support de son magasin virtuel. Le
fait est que maintenant Linux gagne en visibilité après des joueurs.
**Mais attention, ce ne sera pas forcément le cas la la philosophie qui
est véhiculée par celui-ci**.

De la même façon, Valve n'est pas là pour les beaux yeux des libristes,
l'utiliser c'est accepter ses conditions d'utilisation et perdre
certaines libertés auxquelles nous sommes habitués et en accepter les
conséquences. J'ai choisi de l'accepter. **Et oui, je suis un
joueur...**

[^n_valve]: Créateur de Steam

+ 136
- 0
content/articles/wifi-a-la-demande-avec-le-venerable-linksys-wrt54g/index.md View File

@@ -0,0 +1,136 @@
Title: Wifi à la demande avec le vénérable Linksys WRT54G
Date: 2017-03-09 15:57
Category: sysadmin
Tags: OpenWRT, Wifi, réseau, pl-fr
Status: published

Dans le cadre de mon travail, il m'a été demandé de mettre en place pour un
centre d'animation un petit réseau wifi afin que les adhérents puissent se
connecter à Internet : deux ordinateurs fixe sous Debian et un point d'accès
Wifi. J'ai donc recyclé une vieille unité centrale pour en faire un petit